- ORGANISER MON MARIAGE -
mariage tlemcenien

Les traditions d’un mariage tlemcenien

Le mariage tlemcenien est un des plus beaux mariages algériens auxquels vous pourrez assister. Selon la tradition dans cette région de l’Algérie, la future épouse est mise en valeur et elle est sublimée comme jamais.

Les coutumes du mariage tlemcenien

Comme c’est le cas dans la ville de Tlemcen, le trousseau de la mariée est préparé depuis son tout jeune âge, c’est à dire de la naissance jusqu’au départ du cocon familial pour aller s’installer avec son nouveau mari musulman. C’est pourquoi, il est possible de trouver de tout dans le trousseau de la mariée pour un mariage tlemcenien. En règle générale, on y trouve de la lingerie féminine, de la vaisselle, des accessoires de beauté ainsi que des robes de soirées orientales et/ou traditionnelles.

Le premier jour d’un mariage tlemcenien traditionnel

Le mariage oriental façon Tlemcen dure pendant trois journées de suite. Lors du premier jour, les futurs mariés vont fêter ce que l’on appelle « l’Ouchi » Pour cet événement festif, le marié et sa femme maghrébine célèbre leurs derniers jours en tant que célibataire avec la famille et les ami(e)s. Le plus souvent, l’Ouchi a lieu au domicile des futurs conjoints. Pour cela, un repas est organisé pour tous les convives ainsi que de la pâtisserie fine orientale et du thé à la menthe.

Le jour 2 d’un mariage à Tlemcen

Le deuxième jour, c’est la fête du mariage. D’une manière traditionnelle, le mariage tlemcenien se déroulait dans un foyer mais aujourd’hui, le mode de vie et les tendances de chacun ont changé et il est fréquent de fêter ce mariage oriental dans des salles de réception. Au début de cette journée, les témoins de l’époux escortent la mariée sur un cortège pour la faire sortir de son lieu d’habitation. Les voitures de mariage fixent un point de rencontre à une heure précise et ils se rendent tous ensemble au domicile de la nouvelle mariée arabe à coup de klaxon. Une fois arrivée chez la mariée maghrébine, le rituel d’un mariage tlemcenien souhaite que les témoins partent ensuite chercher la mariée vêtue d’une tenue chedda, enveloppé d’un haïk. Ces derniers doivent être accompagnés des femmes de la famille du marié (soeur, mère, tante etc…) selon les traditions ancestrales de cette partie du Maghreb. C’est après cela que le cortège du mariage oriental fait une tournée à Tlemcen pour que le photographe marocain ou algérien puisse tirer d’excellentes images pour votre album photo recensant tous vos souvenirs.

Les traditions d’un mariage tlemcenien

Pendant ce temps, les convives continuent d’influer progressivement dans la salle de mariage. Ils dînent traquillement sous une ambiance musicale aux sonorités de l’Orient, de l’Andalousie et de Hawsi. Lors de l’entrée de la jeune conjointe dans la salle de cérémonie, les femmes de la famille de son mari l’attendent également habillées d’une chedda tlemcenienne. La coutume algérienne souhaite qu’une dame de la famille de plus de 40 ans viennent accueillir la mariée. Son rôle est de maquiller la future fiancée en lui mettant du rouge à lèvres et un point blanc comme touche finale pour signifier de la virginité de la prétendante.

De son côté, le marié est dans un café avec ses copains. Il est dans l’obligation d’attendre que la jeune femme arrive à la salle en location pour quitter le café en cortège. En quittant les lieux, le mari tlemcenien met un burnous sur son costume et grimpe sur un cheval blanc.

Il fait tout le trajet avec ses amis et des shab el baroud qui tirent des coups de feu. Des percussionnistes sont aussi présents pour taper du tambour pendant que le cortège avance. A l’approche de l’arrivée, les tambours et les coups de feu se font de plus en plus retentissant pour signaler aux femmes que le mari est sur le point de faire son entrée. On va disposer des chaises à côté du cheval pour que les femmes puissent venir saluer debout le roi de cette journée sur son destrier. Et c’est seulement ensuite que le marié aura le droit de se diriger vers son épouse pour lui retirer son voile. Comme le veut un mariage tlemcenien, le retrait du voile par le conjoint lui permet de supprimer les marques que les femmes avaient mises sur les joues de sa reine avant de l’embrasser. Les mariés maghrébins partent ensuite s’installer sur un trône pour aller prendre quelques photos souvenirs de cet instant magique.

Pendant la séance photo, les convives présents à la fête orientale se lèvent tous pour danser et la cérémonie continuera sur une ambiance andalouse. La mariée tlemcenienne portera alors plusieurs robes orientales et tenues pour défiler tout au long de la soirée. Parmi ces tenues traditionnelles, on peut citer le karakou, la blousa, la foïya. Et pour finir, la soirée se termine avec une dernière robe orientale digne d’une princesse Shérazade avant que les nouveaux époux aillent rejoindre leur nouveau chez soi en commun.

Racontez-nous votre mariage tlemcenien 🙂

Vous aimez ce produit? Notez le: 
Les traditions d’un mariage tlemcenien
5 sur 5 (1 votes)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...

Notre coup de coeur

mariage musulman

Les traditions du mariage musulman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *