- ORGANISER MON MARIAGE -
mariage algerien

Les traditions du mariage algérien

Lors d’un mariage algérien dans les pures traditions, il est rare de faire appel à un traiteur ou à un restaurant oriental pour préparer le dîner de la cérémonie. En effet, toute la cuisine est faite par la famille et les proches, tout est fait maison. Mais la vraie particularité de cette fête, c’est que le mariage algérien se déroule à la fois chez le futur époux mais aussi chez la future épouse. Et contrairement à ses voisins maghrébins comme la Maroc et la Tunisie, en Algérie, l’homme n’est pas mis de côté la plupart du temps et il participe à la fête autant que la femme.

Les traditionnels préparatifs d’un mariage algérien

Généralement, les familles des mariés commencent à préparer le repas du mariage musulman tandis que les hommes se réunissent pour le sacrifice d’un mouton ou d’une vache selon le nombre de convives qui seront présents pour les festivités.

Le jour suivant, arrive la journée du hammam. Pour ce jour spécial, la mariée et les filles de sa famille se rendent au bain public comme le souhaite la tradition maghrébine avec des bougies, des chants religieux et des youyous.

Après, c’est la cérémonie appelée El Khouara organisée et préparée par la mère de la mariée pour les amies et les proches. La future épouse va défiler dans différentes robes orientales et traditionnelles comme le caftan ou le takchita devant ses invités, des dragées orientaux seront aussi distribués. Selon la tradition, plus la famille a de l’argent, plus la jeune épouse devra défiler avec plusieurs tenues.

Le jeudi, vient le repas du henée aussi dit El taâliq. Toutes les femmes présentes sont là pour aider la mariée à préparer son trousseau. Dans une des chambres de la maison, la mariée algérienne est habillée de la robe charb ezdaf. C’est le nom d’une tenue orientale très coûteuse en Algérie. Elle est composée d’un binouar, d’une robe raffinée sans manches avec des broderies fines en forme de fleur. C’est ce jour même que les femmes de la famille du marié arrive chez la future conjointe munie d’un Jehaz. Le Jehaz est une valise blanche qui contient plein de jupons, de sous-vêtements, de quoi se laver et même parfois des parfums. La tradition arabe dit que personne ne possède le droit de toucher ou voir le contenu de cette valise avant la future mariée. Car une fois la valise remise, la mère et les soeurs du futur époux partent s’occuper du henné de la mariée en signe de bienvenue dans sa nouvelle famille. C’est comme ça que deux jeunes demoiselles se tiennent de chaque côté de la mariée avec une longue bougie torsadée à la main. A ce moment précis, le jehaz est apporté à l’épouse algérienne sous les youyous pour que cette dernière puisse découvrir le contenu de la valise. Une fois ce rituel terminé, c’est aux tours des invitées d’offrir des cadeaux et des présents aux mariés. Dans 90% des cas, les convives mettront de l’argent dans un plateau prés du fauteuil de la future femme. C’est comme ça que se finit cette longue journée pour les époux et le lendemain, toutes ces personnes remettent ça en allant faire la fête chez les parents de Monsieur.

Organiser un mariage algérien

La mariée algérienne rejoint son homme

Avant d’aller chez son futur mari algérien, la femme maghrébine devra se rendre une fois de plus chez le coiffeur pour se faire belle et parfaire un nouveau maquillage libanais. Pendant ce temps, un cortège s’organise chez le mari et des véhicules sont décorées de rubans et de fleurs et les klaxons sonnent dans toute la ville pour célébrer le nouveau couple musulman. C’est à la tête de ce cortège que le marié part chercher sa belle au domicile de ses parents pour la ramener chez lui. Une séance d’émotion et de larmes commencent puisque comme le veut la tradition musulmane, la mère n’est pas autorisée à rejoindre la maison du marié alors que le père possède au moins le doit de l’amener à la voiture.

Pour passer la nuit chez le futur époux, uniquement les soeurs sont autorisées à partir avec elle pour y passer la nuit. Mais avant de se rendre au domicile du marié algérien, une séance photo est organisé dans un lieu que le couple d’amoureux aura choisi à l’avance. Ce n’est que le soir venu que tout ce beau monde ira dormir et passer la nuit chez l’homme. Comme accueil, la belle mère doit offrir à l’épouse du lait et des dattes avant que’une nouvelle cérémonie du henné ne recommence. Mais cette fois-ci, c’est le marié qui est à l’honneur. Le tatouage au henné naturel lui sera dessiné sur certaines parties du corps et il recevra lui aussi des cadeaux et des sous! Pour terminer, les nouveaux mariés découperont la pièce montée sous les félicitations des convives pour sceller l’union et s’en suit la fin de soirée.

Le jour du mariage algérien

Le samedi marque le dernier jour du mariage oriental et algérien. Un dernier repas est donné pour rendre hommage aux parents de la mariée venus voir leur grande fille. Comme le souhaite la tradition algérienne, il est dit que pendant les sept jours qui suivent les noces du couple, la mariée ne doit pas sortir de chez elle ni n’accomplir aucune tâche ménagère. Une fois cette dure semaine écoulée, les nouveaux conjoints seront prêts à profiter pleinement de leur lune de miel, dans un lieu que la coutume garde top secret !

Et vous, comment s’est déroulé votre mariage algérien, racontez nous :) ?

Vous aimez ce produit? Notez le: 
Les traditions du mariage algérien
4.9 sur 5 (29 votes)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...

Notre coup de coeur

mariage musulman

Les traditions du mariage musulman

3 avis

  1. Est-ce que c’est vrai que la mariée doit boire l’urine du marié et vice versa ????????

    • Mais c’est quoi cette invention NOUS ne buvons pas l’urine mutuellement NOUS ne sommes pas des animaux
      Je n’ai jamais entendu cette coutume dans aucun pays ET surtout pas dans un mariage algérien, NOUS sommes des gens très civilisés
      Mais dans les mariages français LA coutume veut que l’on enlève la jarretière à la mariée CE qui est un signe évident de mauvais goût ET DE manque de pudeur sinon il y’a aussi manger une sorte de plat dans un pot de chambre comme quoi LES traditions françaises tournent autour du même endroit
      Mais boire de la p…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *